chezmonveto

Les actualités

pictoLe chien guide d'aveugle à l'honneur

20/09/2014

   «La troisième édition de la semaine du chien guide d'aveugle, du 21 au 28 septembre, cherche à sensibiliser le grand public à ces animaux qui aident à l'autonomie des déficients visuels, mais rencontrent trop souvent des difficultés d'accès aux lieux publics. Cette semaine organisée par la Fédération française des associations de chiens guides d'aveugles (FFAC) se terminera par une journée portes ouvertes, dimanche 28 septembre, dans les écoles de chiens-guides membres de la fédération.

 

Quelque 2 millions de personnes sont atteintes de malvoyance ou de cécité totale en France, dont environ 1.500 sont accompagnées par un chien guide. "Nos associations affiliées remettent 200 chiens guides chaque année à des malvoyants, et dans les quatre ans l'objectif est de passer à 300 par an", souligne le président de la fédération, Paul Charles. La FFAC, qui dépend largement des donations du public, veut notamment profiter de cette semaine pour sensibiliser au rôle des familles d'accueil (environ 600 en France), dont elle manque pour s'occuper des chiots en formation.

 

Les chiens, souvent des labradors mais aussi des golden ou bergers allemands, sont confiés à leur famille d'accueil à deux mois, pour environ un an. Leur rôle est de leur apprendre la propreté, les sociabiliser, et les amener à l'école de chiens-guides pour des stages. Elles ne sont pas rémunérées, mais sont dédommagées pour les soins et la nourriture. "Chez nous, il est un peu en maternelle", explique Patricia Valembois, domiciliée à Bois-Colombes (Haut-de-Seine), qui accueille son troisième chien. "On l'emmène partout: au cinéma, au théâtre, aux expositions, faire les courses".

 

L'accès peut parfois être compliqué. "On tombe sur des imbéciles qui nous disent: -Mais vous, vous voyez- ou -votre chien ne sait pas lire, il n'a pas besoin de faire les courses-", ajoute-t-elle. "Dans ce cas, je sors immédiatement le décret, que j'ai toujours sur moi, et en général ça marche". Le décret du 20 mars 2014 a en effet créé un certificat national, remis par les écoles aux familles d'accueil pour leur faciliter l'accès aux lieux publics.

 

Après avoir complété leur éducation dans une école pendant plusieurs mois, les chiens sont remis gratuitement aux malvoyants, sauf s'ils ont été "réformés" parce qu'ils avaient une phobie ou un problème de santé.  "On remet 40 à 45 chiens guides par an", indique Gilles Rossignol, de l'école de chiens-guides de Paris. "Nous avons plus de 120 personnes qui attendent, ce qui veut dire deux ans et demi de délai". A dix ans en général, les chiens sont mis à la retraite, restant chez leur maître ou rejoignant une nouvelle famille.»

 

 

 

Source : AFP

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © (2014) Agence France-Presse